Édito

CETTE SEMAINE AU SPOUTNIK

Cette semaine:
- FOCUS ANTOINE D'AGATA - ATLAS ( 2013)
- SÉANCE PSYCHOTONIQUE : LE ROI DES CONS (1980)
Et ce weekend:
- MIGNARDISES & COLLATIONS #1 par DES GENS BIEN, à partir de 16h30.

Programme

Films

ATLAS

2004 marque son entrée dans l'agence photo Magnum et une première incursion dans l'image en mouvement avec le court-métrage LE VENTRE DU MONDE suivi par AKA ANA (2008), carnet de voyage de ses nuits passées à Tokyo. Avec ATLAS, son film le plus récent, d'Agata donne la parole aux prostituées qu'il a côtoyées sur une période de 3 ans, dans une dizaine de villes, de la Norvège à Cuba en passant par le Cambodge, avec pour fil rouge l'ice ou crystalmeth, paradis/enfer artificiel des délaissés. Les mots de celles qui semblent porter la misère du monde sur leurs épaules s'attachent aux images cataclysmiques d'ébats, de dérives narcotiques, de détresse sourde. Un pan de cette oeuvre viscérale, dure mais profondément humaine, à découvrir absolument.
Spoutnik est heureux d'accueillir Antoine d'Agata le samedi 21 février.

LE ROI DES CONS

Brave gars et gentil tombeur, Georges Le Roi envoie un message d'amour à la directrice d'un office de sondage. Celle-ci va transformer ce doux billet en succès commercial. Malgré lui, Georges va devenir un sex-symbol.

MIGNARDISES & COLLATIONS #1

Les tentacules d’un poulpe tendent rarement dans la même direction. C’est ainsi que se présentera «Mignardises & Collations» la première session Des Gens Bien. Baladeuses, elles enlaceront sans cohérence ni logique les bribes méconnues de l’univers afro-subversif des années 1960 à 80.

RECORD MY SCREAMING BODY

Regroupant une quinzaine d'artistes, cette programmation interroge les interstices et les passages entre différents genres ayant à voir avec la performance. C'est cet aspect performatif qui est mis en avant avec des objets vidéos empruntant aussi bien au théâtre, à la danse, au cinéma qu'au vidéoclip.

TWO YEARS AT SEA

Au beau milieu d'une forêt de pins en hiver, Jake Williams, un vieillard pas si vieux à la barbe et aux cheveux blancs, émerge. Nous sommes dans une sorte de cabane ou une maison, hors du temps et de la civilisation urbaine. Il se met à siffloter un refrain, boire un café puis prend une douche fumante. Le rythme du film s'élève avec la sensation du jour qui monte et des activités entreprises par celui dont on comprend qu'il vit en ermite.

OUR TERRIBLE COUNTRY

Auteur de trois documentaires, dont deux sur le dissident syrien Riad Turk, le cinéaste Mohammad Ali Atassi s'intéresse ici à l'écrivain Yassin al-Haj Saleh, figure intellectuelle phare du mouvement de contestation populaire dès 2011, ayant passé 16 ans dans les geôles d'Assad père, de 1980 à 1996. Il l'accompagne ainsi sur le chemin qui le mènera de Damas en passant par Douma en ruine, Raqqa passée aux mains de l'Etat islamique jusqu'à son exil en Turquie. Ce dernier apprend entre temps que sa compagne, la dissidente Samira Khalil, restée dans la ville de Douma assiégée, a été enlevée avec d'autres représentants de Human Right Watch.

KAMUI NO KEN (L'épée de Kamui)

"A l'aube de l'ère Meiji, Jirô, un jeune garçon accusé de matricide, s'enfuit dans les montagnes. Tenkai, un moine bouddhiste vient à sa rencontre et décide de l'initier à l'art du combat. Il deviendra son protecteur. Ninja accompli, Jirô découvre que son sabre détient un précieux secret qui pourrait le conduire à un trésor inestimable et très convoité…"

-entrée à 5fr

LE GOÛTER MERVEILLEUX - Garden of Eden

Il est de retour : Le Goûter merveilleux marque en beauté le début du printemps à travers la thématique "Garden of Eden", spécialement choisie par notre invité greco-berlinois - le très distingué Nekrobot, organisateur des soirées SABBAT qui viendra se produire pour la première fois au Spoutnik. L'excellent DJ genevois Opuswerk nous concoctera quant à lui un set tout en sons électroniques généreux et profonds avant de laisser la place aux merveillosités du grand Lain. Le tout précédé par un film surprise dans la veine annoncée et bien sûr d'un Goûter inoubliable. Tip tip !

- entrée prix libre

EAU ARGENTÉE, SYRIE AUTOPORTRAIT

« Je suis partie à Alep acheter une caméra que j'ai fait entrer clandestinement à Homs, j'ai contacté Ossama, et je me suis mise à filmer sans pouvoir m'arrêter. Même en dormant, je tenais la caméra. Je crois que si j'ai survécu, c'est grâce à cette caméra : elle était comme un cœur qui battait, et Ossama à Paris était le cordon ombilical qui me reliait à la vie. » Wiam Simav Bedirxan

DEAFULA

Un détective américain et un super-expert venu d'Angleterre s'unissent pour découvrir le responsable d'une série de meurtres sanglants. Or, Steve Adams, fils d'un prêtre et étudiant en théologie, serait-il le coupable idéal en tant que vampire, sourd de surcroît ?

Appel à candidature

L’association du cinéma Spoutnik (Genève) met au concours le mandat de programmation et gestion administrative

Délai de dépôt du dossier: 10 avril 2015
Entretiens prévus fin avril 2015.
L’entrée en fonction est prévue le 1er septembre 2015. Une période de transition et de transmission aura lieu durant l’été qui précède le mandat.

Pour plus d'informations:
télécharger le dossier de candidature.

Aujourd'hui

20:00 ATLAS

Thèmes

FOCUS ANTOINE D'AGATA

Du mercredi 18 au dimanche 22 février 2015

En présence d'Antoine d'Agata le samedi 21 février

C'est à l'âge de 17 ans qu'Antoine d'Agata quitte Marseille, mu par des idéaux punk et anarchiste, pour bourlinguer autour du monde jusqu'à ses 30 ans. Il survit alors en passant de bordels en bars, de la rue aux taudis, et partage le sort des marginaux qu'il fréquente.
En 1990, L'International Center of Photography à New York (ICP) lui offre un cursus en son sein, lui permettant de suivre les enseignements de Larry Clark et Nan Goldin, qui influenceront son travail. Rattrapé par son besoin d'extrêmes, il repart sur les routes et immortalise désormais ses plongées dans les excès en des photos saisissantes, à l'esthétique presque baconnienne, confinée, torturée, sublime, qui confère aux scènes et aux sujets une aura extrêmement sombre, intense, totale.
Partageant le quotidien des prostituées, junkies, abandonnés du système, il met son corps à l'épreuve, la même épreuve que les sujets qu'il prend pour modèle. Drogue, sexe, plaisir, douleur, abandon, détresse

SÉANCE PSYCHOTONIQUE : LE ROI DES CONS

Du vendredi 27 au vendredi 27 février 2015

DES GENS BIEN

Du samedi 28 au samedi 28 février 2015

Des Gens Bien est une nouvelle association qui organise des réjouissances bienséantes pour des gens bien, propres, et polis.

THE DAY AFTER

Du mardi 3 au mardi 3 mars 2015

"The day after" est une proposition d'exposition et de programmes vidéos orchestrés par Yann Perol et Nagi Gianni qui se déroule du 20 février au 8 mars 2015 à l'Espace Labo, au Spoutnik et au Cinélux.
http://www.espacelabo.net/

- entrée à 8 fr

SYRIE - ANGLE MORT

Du mercredi 11 mars 2015 au mardi 7 avril 2015

Depuis maintenant quatre ans, la Syrie traverse une des périodes les plus sombres de son histoire. Alors qu'en 2011 la presse et l'opinion publique qualifiaient de "printemps arabes" les mouvements de contestation populaires qui secouaient les pays de la région, la situation actuelle en Syrie s'avère désormais bien plus pessimiste avec, à ce jour près de 200'000 morts, plusieurs millions de réfugiés et un conflit toujours plus complexe.

ANIME JAPONAISE : KAMUI NO KEN (L'épée de Kamui)

Du dimanche 15 au dimanche 15 mars 2015

"A l'aube de l'ère Meiji, Jirô, un jeune garçon accusé de matricide, s'enfuit dans les montagnes. Tenkai, un moine bouddhiste vient à sa rencontre et décide de l'initier à l'art du combat. Il deviendra son protecteur. Ninja accompli, Jirô découvre que son sabre détient un précieux secret qui pourrait le conduire à un trésor inestimable et très convoité…"

SEANCE PSYCHOTRONIQUE : DEAFULA

Du vendredi 27 au vendredi 27 mars 2015

Un détective américain et un super-expert venu d'Angleterre s'unissent pour découvrir le responsable d'une série de meurtres sanglants. Or, Steve Adams, fils d'un prêtre et étudiant en théologie, serait-il le coupable idéal en tant que vampire, sourd de surcroît ?